Nauta implémente 'LISA ERP' de CCE - Les espérances plus que satisfaites !

Avec une croissance annuelle moyenne de plus de 10% et un nombre croissant de références, Nauta Vleeswaren n’avait guère d’autre choix que d’implémenter une application ERP. Mais hélas, l’enthousiasme pour cet investissement a très vite fait place à la déception et la frustration. Car l’application achetée ne semblait pas répondre du tout aux attentes. Mais tout a changé complètement lorsque le fabricant de pâté a décidé d’opter pour ‘LISA ERP’ de Claerhout Computer Engineering. “Avec LISA, nous disposons d’une application qui est vraiment devenue le coeur battant de l’entreprise. Depuis, nous nous posons même la question comment nous avons jamais pu gérer nos affaires sans cette application”, d’après le gérant Hendrik Nauta.

Hendrik Anke en Wouter

Voilà déjà trois générations que Nauta prépare du pâté dans le respect de la tradition, du goût et de la qualité. Le début de cette entreprise remonte à 1946, lorsque Hendrik Nauta a lancé, à Bruxelles, la production de pâté, jambons et saucisses de Francfort. Dès 1970, l’activité a été concentrée complètement sur la production de pâté, ce qui s’est avéré être une décision stratégique couronnée de succès. Car la firme n’a cessé de progresser en permanence ce qui, en 1992, fut à la base d’une nouvelle étape: la construction d’un atelier tout neuf à Asse. Après la reprise par les petits-enfants Hendrik et Anke Nauta, le développement de l’entreprise s’est accéléré. Entretemps, Nauta enregistre en effet une croissance annuelle moyenne de plus de 10%, alors que le nombre d’ouvriers a doublé jusqu’à vingt équivalents à plein temps. L’associée Anke Nauta: “A ce jour, 90% de notre chiffre d’affaires est réalisé en exportation. Alors qu’auparavant, notre activité concernait principalement les pays voisins, nous exportons désormais vers tous les pays de l’UE et même au-delà des frontières européennes. Il en résulte que notre assortiment a augmenté considérablement les dernières années. Car il faut bien sûr répondre aux souhaits souvent très variables de tous ces marchés. A quoi s’ajoute qu’au Benelux, nous fournissons principalement des labels privés, alors que notre propre marque fait surtout fureur à l’extérieur. En d’autres termes: le nombre de recettes et références a fortement augmenté, d’où une plus grande complexité au sein de la production et de l’administration.”

ERP pour consolider la croissance

Il y a trois ans, Hendrik et Anke Nauta se sont rendu compte qu’investir dans l’automatisation était indispensable pour pouvoir maintenir la croissance. “Pas question de toucher à notre méthode de production artisanale”, d’après Hendrik Nauta. “Il fallait donc chercher la solution dans d’autres domaines. L’investissement ERP était la seule décision logique et valable. Car cela nous permettrait de travailler avec plus d’efficacité, tant dans la production et le stockage que dans l’administration et la comptabilité. En outre, cette approche devait nous permettre de garantir une traçabilité entièrement étanche, tout en réduisant le pourcentage d’erreurs à tous les niveaux. Enfin, l’application mettrait à notre disposition les outils et rapports nécessaires pour soutenir nos décisions en matière de gestion. Bref: introduire une application ERP nous est apparu comme la solution parfaite pour maintenir la croissance de Nauta, sans devoir embaucher du personnel complémentaire.”

Induit en erreur des certaines caractéristiques

Après une reconnaissance approfondie de l’offre ERP sur le marché belge, Nauta a hésité entre ‘LISA ERP’ de CCE et une autre application. Finalement, le producteur de pâté a décidé de ne pas opter en faveur de ‘LISA’. “Nous nous rendons compte, à présent, que c’était une grosse erreur”, explique Anke Nauta. “Mais nous nous sommes laissés inspirer par l’aspect ‘contemporain’ de l’autre solution, basée sur Microsoft. ‘LISA’ a l’air moins ‘flashy’, ce qui nous a fait conclure, à tort, qu’il était moins flexible et qu’il pourrait moins bien se développer au rythme de la croissance de notre activité. L’autre application avait une allure plus universelle, alors que Claerhout Computer Engineering est une PME. Ce n’est que maintenant que nous sommes conscients que l’activité à échelle réduite constitue précisément un atout plus important. Les lignes de décision sont nettement plus courtes et le client n’est pas un ‘numéro’. En outre, CCE met un responsable de projet à votre disposition pour faire la connaissance de votre entreprise jusque dans les moindres détails, alors qu’il sait parfaitement quelles sont les fonctionnalités dont le secteur alimentaire a besoin. Même le gérant Geert Claerhout passait régulièrement dans un premier temps pour vérifier si tout se passait bien. Autant d’éléments dont nous avons dû nous passer avec la première application ERP. Mais le problème majeur de cette première application était la nécessité adapter tous nos processus à l’application. Ce qui est pratiquement impossible pour une petite entreprise telle que Nauta, particulièrement dans l’atelier. D’une part, notre personnel n’est guère familiarisé avec l’informatique. D’autre part, une modification des processus affecterait la qualité et le goût des produits, tout simplement parce que le pâté est un produit artisanal, transmis littéralement d’une génération à l’autre.”

LISA applicatie

Plutôt avec 'LISA ERP’

Mais Nauta n’a même pas essayé d’adapter les processus à l’application ERP. Les propriétaires avaient opté pour une implémentation en plusieurs phases, à commencer avec les modules de comptabilité, achats et ventes. Et voilà que tout s’est mal passé déjà: la première application, basée sur la technologie Microsoft, n’apportait pas du tout la fonctionnalité et les résultats tels que promis par le fournisseur. Hendrik Nauta: “Cela, outre le service client, typique pour une grande entreprise, a eu pour résultat que six mois après le lancement, nous avons décidé de recommencer à zéro. De préférence avec ‘LISA ERP’... Comme ‘LISA’ était la deuxième application de notre shortlist, nous sommes retournés chez CCE pour une démonstration et un entretien. Geert Claerhout nous a permis de rendre visite à plusieurs utilisateurs. Et cela nous a convaincus, car nous avons constaté qu’ils étaient tous très satisfaits de ‘LISA’. Nous avons découvert que l’application n’était pas du tout ringarde. Au contraire, elle dispose de fonctionnalités qui manquent dans d’autres applications. Ainsi, le module de comptabilité est en effet un exemple typique comment un tel module doit fonctionner. Pas étonnant d’ailleurs, puisque ‘LISA’ est issu d’une telle application. Un autre atout est que ‘LISA’ concerne spécifiquement l’industrie alimentaire. Cela garantit une fonctionnalité spécifiquement adaptée à notre activité, outre une implémentation rapide. Inutile d’expliquer au responsable du projet chez CCE comment fonctionne une entreprise de charcuterie. Il connaît notre secteur à fond, car il a déjà réalisé de nombreuses implémentations dans des entreprises semblables. Enfin, nous nous sommes rendu compte, chez d’autres utilisateurs, que ‘LISA ERP’ ne nécessitait pas une adaptation de nos processus. Car l’application est paramétrée de façon à pouvoir continuer à travailler comme vous en avez l’habitude. Au grand soulagement de nous-mêmes et de notre personnel!”

Implémentation rapide

L’an dernier, au mois de mars, CCE et Nauta ont commencé les préparations en vue de l’implémentation des modules facturation, achats et ventes de ‘LISA’. Wouter Rogiers, ERP Consultant & Software Engineer de CCE: “Comme le fabricant de pâté avait déjà mis de l’ordre dans toutes ses données pour l’autre application, le travail concernait presque exclusivement le paramétrage de ‘LISA’. De sorte que nous avons pu tout tester dès le 1 juin, après quoi Nauta a pu gérer entièrement son administration avec notre application ERP à partir du 1 juillet – au début du nouvel exercice.” Anke Nauta: “A cette étape, nous avons également lancé le module pour la gestion des documents. Cela nous aide à conserver et gérer toutes les factures, les bons de livraison, les documents de transport, les fiches techniques, ..., de manière numérique. Cela nous permet de gagner pas mal de temps. Outre le fait que nous avons franchi ainsi un premier pas important vers le ‘paperless office’.”

Gain de temps et moins d’erreurs

Au mois d’août dernier, une deuxième phase importante de l’implémentation a été lancée, à savoir les modules ‘Production’, ‘Bill of Materials’ et ‘Gestion des stocks’. Hendrik Nauta: “Cela a demandé davantage d’efforts de notre part parce que nous avons bien sûr dû introduire dans le système toutes les informations relatives à la production. Surtout le ‘Bill of Materials’ fut un travail de titan, tout simplement parce que nous avons plus de 160 références. Car il ne suffit pas d’établir une liste des ingrédients pour chaque recette. Les conditionnements, la décoration et la labellisation doivent également être décrits en détail. Heureusement, cet effort rapporte, car grâce à ‘LISA’ la production et le ‘picking’ sont devenus plus efficaces. Les collaborateurs consultent leur bon et/ou planning de travail sur un terminal dans la production ou la zone des commandes. Dès qu’ils sont prêts, ils l’introduisent après quoi ‘LISA’ vérifie si tout a été fait correctement. En outre, l’application ERP veille à ce que tous les produits soient étiquetés correctement et donne aussi un aperçu mis à jour de notre stock. Il est évident que cela nous permet de gagner du temps et d’éviter des erreurs. Le module ‘Entretien’, dont nous utilisons la version de base, est également intéressant. ‘LISA’ établit donc un bon de travail pour notre service d’entretien lorsque certaines machines ou pièces demandent un entretien.”

Heureusement, cet effort rapporte, car grâce à ‘LISA’ la production et le ‘picking’ sont devenus plus efficaces. Les collaborateurs consultent leur bon et/ou planning de travail sur un terminal dans la production ou la zone des commandes.

Enormément de possibilités

Comme tous les modules sont intégrés ensemble, Nauta dispose désormais d’intéressants outils de gestion. Anke Nauta: “Il suffit de presser le bouton pour vérifier la productivité par machine ou par travailleur. En un tournemain, on peut vérifier quelles matières premières ont été utilisées pour un lot donné. On connaît la production par jour ou même par heure, et quel est l’impact de l’arrêt d’une machine donnée sur le rendement. Il est possible d’avoir un aperçu des articles qui obtiennent le meilleur score et pendant quelles saisons et dans quels pays. Voilà quelques exemples seulement des nombreuses possibilités offertes par ‘LISA’. Il est également intéressant de disposer d’une paramétrisation qualitative tant au niveau des fournisseurs que des recettes. D’autre part, ‘LISA’ offre la possibilité de travailler tant par kilogramme que par pièce, par bac, par palette, ..., Pour CCE, c’est tout à fait logique, mais nous avons remarqué que très peu d’applications ERP offrent cette fonctionnalité.”

Projet couronné de succès

A ce jour, Nauta se sert pratiquement de toute la fonctionnalité de ‘LISA’. EDI n’est pas (encore) à l’ordre puisque le fabricant de pâté n’a pas de clients qui travaillent avec ce système. Le module ‘calcul du prix de revient’ sera implémenté dans une troisième phase et on profitera sans doute de l’occasion pour continuer d’élargir les outils d’analyse financière et économique. Hendrik Nauta: “Pour le moment, nous disposons de suffisamment de fonctionnalité pour faire de ‘LISA’ le coeur battant de notre entreprise. Grâce à CCE, notre expérience négative avec ERP a fait place à un énorme enthousiasme. A tel point que nous ne pourrions même plus nous passer de cette automatisation ! Nous pouvons donc confirmer que nous avons contribué ensemble au succès de cette implémentation.”

Photos Marc Masschelein

Vous vous demandez ce que LISA peut faire pour vous ?

Appelez-nous et nous vous donnerons toutes les informations dont vous avez besoin !